INFORMATIONS OUBLIÉES?

CHAMINADE Cécile

Chaminade

Cécile Chaminade est une compositrice et pianiste française née à Paris le et morte à Monte-Carlo le 13 avril.

Née dans une famille aisée, elle révèle très jeune des dons musicaux que sa famille s’empresse de cultiver. Elle travaille en privé avec Le Couppey, Augustin Savard, et Martin-Pierre Marsick. Elle étudie avec Benjamin Godard la composition. Elle reçoit les encouragements de Camille Saint-Saëns, Emmanuel Chabrier tandis que Georges Bizet, un ami de la famille, l’encourage à se présenter au Conservatoire. À dix-huit ans, elle donna son premier concert2. En 1901 elle épouse Louis-Mathieu Carbonel éditeur de musique.

Après un timide début avec la première de son Trio no 1 pour violon, violoncelle et piano, opus 11 (1880), elle donne, en 1888, trois partitions symphoniques : le ballet Callirhoë, opus 37 à Marseille, un Concerstück pour piano et orchestre, opus 40 (actuellement en CD VoxBox CDX 5110 – French Piano Concertos – 1980) et une symphonie dramatique avec chœurs intitulée Les Amazones, opus 26 à Anvers.

Sa production est importante et on peut citer les ouvrages suivants : une Suite d’orchestre (1881), un opéra-comique La Sévillane opus 10 (1882), un Trio no 2 pour violon, violoncelle et piano, opus 34 (1887) et sur commande du conservatoire un Concertino pour flûte et orchestre, opus 107 sa dernière œuvre symphonique.

Son œuvre comporte également 200 pièces pour piano de style romantique avec, notamment, une Sonate en Ut mineur pour piano, opus 21 ; Étude Symphonique, opus 28 ; Six Études de concert, opus 35 (Scherzo, Automne, Impromptu…) ; Les Sylvains, opus 60 ; Arabesque, opus 61 ; Six Romances sans paroles, opus 76 (Méditation, Idylle…) ; Étude mélodique, opus 118 ; Pêcheurs de nuit, opus 127 (no 4 des Poèmes Provençaux) ; Romance, opus 137 ; Au pays dévasté, opus 155 ; Nocturne, opus 165, etc.

Elle compose aussi environ 150 mélodies dans le style de salon.

Elle débute aux États-Unis en interprétant son magnifique Concerstück avec l’orchestre de Philadelphie le 7 novembre 1908.

Elle a été une concertiste appréciée particulièrement en France et en Angleterre.

Elle est enterrée au cimetière de Passy.

Source : Wikipedia

Toutes les pièce(s) de l’auteur
Niveaux Titre Extra
Danse créole (quatuor à cordes)
CHAMINADE Cécile, LUCATO Fabrice, PLAYS Jean-Bernard
Danse créole (quatuor de clarinettes)
CHAMINADE Cécile, LUCATO Fabrice
Danse créole (quatuor de flûtes)
CHAMINADE Cécile, LUCATO Fabrice
Danse créole (quatuor de saxophones)
CHAMINADE Cécile, LUCATO Fabrice
HAUT