INFORMATIONS OUBLIÉES?

DONIZETTI Gaetano

109-1

Issu d’une famille pauvre de Bergame, fils d’un employé, Gaetano Donizetti se voue à la carrière musicale malgré un père qui le destine au barreau. Par chance, il y avait à Bergame un important compositeur de la génération antérieure : Simon Mayr, maître de chapelle de la basilique.

Grâce aux subventions de l’Institut Pieux de la Misericordia Maggiore, ce dernier avait institué des Leçons charitables de musique auxquelles Donizetti est admis en avril 1806. Il est alors âgé de 8 ans. Il étudie pendant neuf ans sous la direction de Mayr, qui obtient, en octobre 1815, de pouvoir l’envoyer au Lycée Philharmonique de Bologne étudier le contrepoint et la fugue sous la direction du meilleur professeur de l’époque, le père Stanislao Mattei, également le maître de Rossini (de sept ans l’aîné de Donizetti).Tout en composant, sous la direction de Mattei, des pièces religieuses d’un style strict, Donizetti donne à Bologne, en septembre 1816, son premier opéra, Le Pygmalion, qui ne sera représenté qu’en 1960. De retour dans sa ville natale, il occupe un poste à l’église de Santa Maria Maggiore.

Sa carrière de compositeur d’opéras débute officiellement le 14 novembre 1818 avec la création au Teatro San Luca de Venise d’Enrico di Borgogna.Le jeune compositeur connaît son premier succès avec son ouvrage suivant, Zoraide di Granata, composé avec l’aide de Mayr et représenté le 28 janvier 1822 au Teatro Argentina de Rome. À cette occasion, Donizetti fait montre de l’extrême rapidité qui le caractérisera puisqu’il doit réécrire une bonne partie de la partition quelques jours avant la première, suite au décès de l’une des principales interprètes. À Rome, il fait la connaissance de Jacopo Ferretti et de la famille Vasselli. Ferretti lui donne le livret d’un opéra- bouffe, L’ajo nell’imbarazzo, qui est représenté avec un très grand succès au Teatro Valle le 4 février 1824 et est considéré comme le premier petit chef-d’œuvre de Donizetti dans le genre comique.

De 1818 à 1828, Donizetti compose 19 opéras dont plusieurs remportent un réel succès : Elvira, Alfredo le Grande, Olivo e Pasquale, Alahor in Granata, Chiara e Serafino, etc. Mais c’est à Naples, où il s’installe suite à son mariage avec Virginia Vasselli à Rome le 1er juin 1828, qu’il obtint son premier vrai « triomphe » avec L’esule di Roma (1828). Aidé par une créativité et une force de travail peu communes, il commence alors à enchaîner les succès.Le 26 décembre 1830, il triomphe au Teatro Carcano de Milan avec Anna Bolena dont la première réunit une distribution prestigieuse, avec notamment Giuditta Pasta et Giovanni Battista Rubini. L’opéra ne tarde pas à être repris à Paris, à Londres, à Madrid, à Dresde et même à La Havane.Il triomphe de nouveau le 12 mai 1832 avec L’elisir d’amore, représenté au Teatro della Canobbiana de Milan.

Ces succès lui valent d’être nommé, le 28 juin 1834, maître de chapelle et professeur de composition au Real Collegio (conservatoire) de Naples puis, en 1836, maître de contrepoint au même conservatoire….source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaetano_Donizetti

Toutes les pièce(s) de l’auteur
Niveaux Titre Extra
Allegro du quatuor n°18 en mi mineur (ensemble de flûtes)
DONIZETTI Gaetano, PLAYS Jean-Bernard
HAUT