INFORMATIONS OUBLIÉES?

Articles de « Traversières Magazine » n°112

logo traversiere mag numero 112

Articles de « Traversières Magazine » n°112

Editions Soldano

Deux flûtes :

« Duo champêtre » de Simoni dall Croubelis (révision : Jean-Bernard Plays)
En 3 mouvements, ce très plaisant et divertissant duo -où les 2 parties de flûtes sont équilibrées- sera apprécié par le public des auditions et sera un labeur profitable et stimulant pour des interprètes du 2ème cycle…

Flûte(s) et guitare :

« Concert en trio » divers compositeurs (transcriptions de Jean Cassignol et Michel Démarez)
Volume 1
et
Volume 2
Dans le 1er volume (Bach, Mozart et Vivaldi), dans le second volume (Delibes, Saint-Saëns, Mendelssohn)…Voilà des transcriptions que je qualifierai d’osées dont une des vertus sera d’inciter leurs interprètes à découvrir ces oeuvres dans leur version originale et d’aiguiser leur curiosité musicale !…

« Rouge tango ! Volume 2″ divers compositeurs (arrangements de Raul Maldonado et Jean-Bernard Plays)
Voici quatre morceaux à l’origine de la musique traditionnelle argentine pour faire jouer ensemble les élèves des classes de flûte (2nd cycle) et de guitare qui généralement aiment interpréter ce répertoire !…

« El Choclo » d’Angel Villoldo (arrangement de Raul Maldonado et Jean-Bernard Plays)
Voici le morceau le plus célèbre d’Angel Villoldo et assurément l’un des tangos les plus connus…Cet arrangement pourra facilement s’inscrire dans une large audition consacrée aux musiques sud-américaine !

Trois flûtes :

« Trois, quatre, cinq » d’Hervé Sautereau :
Dédié au trio ISARIA (Sonia Ringot, Pascale Oberlé-Ramacourt, Christophe Mège), les cinq mouvements de cette pièce nécessitent, au cours de l’éxécution, de disposer de piccolo, flûtes en Ut, flûte en sol, flûte basse…Pièce d’une difficulté certaine (3ème cycle)…

Quatre flûtes :

« A Beii » de Philippe Goudour :
Quatre minutes captivantes, étrange, ponctuée par des claquements de langue où les voix en infime (micro) décalage crée une extrême tension…Une pièce forte qui sort des sentiers battus…La complexité d’écriture et d’éxécution en font une oeuvre réservée à des interprètes accomplis…

HAUT