INFORMATIONS OUBLIÉES?

SCHUBERT Franz

56-1

Franz Peter Schubert, compositeur autrichien, né le 31 janvier 1797 à Lichtental, près de Vienne, mort le 19 novembre 1828 à Vienne. Bien que mort à 31 ans, Schubert est l’un des grands compositeurs du XIXe siècle et le maître incontesté du lied.

Fin 1816, Schubert quitte l’école de son père et l’enseignement de Salieri. Il est hébergé en 1817 par son ami Franz von Schober, chez qui il logera à plusieurs reprises par la suite. Cette année-là il entreprend six sonates pour piano et compose de nombreux lieder, dont Der Tod und das Mädchen (« La Jeune Fille et la Mort ») et Die Forelle (« La Truite »), op. 32, D.550.

À cette époque, l’horizon de Schubert s’élargit. Au quatuor familial et à l’église de la paroisse se substitue un public composé de jeunes intellectuels. Ses amis du Konvikt lui font connaître des personnalités comme le baryton Johann Michael Vogl, soliste de l’Opéra, et lui ouvrent les portes de salons bourgeois comme celui de la famille Sonnleithner, qui aidera à le faire connaître en programmant ses œuvres dans des soirées musicales et en organisant les premières publications, ou de la noblesse des Esterházy.

En 1818, après avoir repris provisoirement l’enseignement, Schubert devient le maître de musique des enfants du comte Esterházy et accompagne la famille dans sa villégiature d’été à Zselíz en Hongrie (aujourd’hui Želiezovce en Slovaquie), où il compose de nombreuses œuvres pour piano à quatre mains, dont la Sonate no 1 pour piano à 4 mains en si bémol, D.617 et les Huit variations sur un chant français, D.624, qui seront sa première œuvre instrumentale publiée (en 1822 comme op.10). De retour à Vienne, il emménage dans un logement qu’il partage avec le poète Mayrhofer. En été 1819, il accompagne Johann Michael Vogl dans un voyage en Haute-Autriche, notamment à Linz et Steyr, où naît l’idée de la composition du Quintette pour piano et cordes « La Truite », D. 667.

Dans les lieder de cette époque, Schubert s’ouvre à la poésie romantique, avec la mise en musique de poèmes de Novalis et de Friedrich Schlegel.

La première œuvre de Schubert à être publiée sera, en janvier 1818, le lied Erlafsee, D.586 sur un texte de Mayrhofer, en supplément d’une anthologie illustrée sur les régions et paysages d’Autriche. La première exécution publique d’un de ses lieder, Schäfers Klagelied, D.121, aura lieu le 28 février 1819….
(source Wikipédia) http://fr.wikipedia.org/wiki/Schubert

Toutes les pièce(s) de l’auteur
Niveaux Titre Extra
Die nacht (duo de guitares)
NICOLAS Bernadette, SCHUBERT Franz
La truite (duo de guitares)
NICOLAS Bernadette, SCHUBERT Franz
La truite (violon et piano)
BOULIER Régis, SCHUBERT Franz
Lied « Nacht und Traüme » (trio de guitares)
MALDONADO Raul, SCHUBERT Franz
Lieder -Volume 1 (violoncelle et piano)
SCHUBERT Franz, WANTELEZ Lionel
Lieder -Volume 2 (violoncelle et piano)
SCHUBERT Franz, WANTELEZ Lionel
Moment musical opus 94 n°3 (quatuor de guitares)
de SOUSA ANTUNES Quitó, SCHUBERT Franz
Musette et Ecossaise (flûte et guitare)
BACH Johann Sebastian, NICOLAS Bernadette, SCHUBERT Franz
Un moment musical (ensemble de clarinettes)
SCHUBERT Franz, THEROND Jacky
HAUT